Un projet de la Nouvelle-Zélande pour soutenir la reprise du Vietnam après le Covid-19

Vendredi, 20 mai 2022 à 10:11:59
 Font Size:     |        Print
 

L’ambassadrice de Nouvelle-Zélande au Vietnam, Tredene Dobson. Photo : thoidai.com.vn.

Nhân Dân en ligne - Une contribution de 2 millions de dollars néo-zélandais de la Nouvelle-Zélande pour soutenir la reprise du Vietnam après la pandémie de Covid-19 a été récemment annoncée à Hanoï.

Le projet comprendra un million de dollars néo-zélandais pour l’équipement médical, réalisé via l’UNICEF Vietnam, et un million de dollars néo-zélandais pour la relance économique des communautés défavorisées par le biais de CARE International et d’Oxfam au Vietnam.

C’est ce qu’a fait savoir l’ambassadrice de Nouvelle-Zélande au Vietnam, Tredene Dobson, lors de sa récente interview accordée à la presse vietnamienne.

Durant la pandémie de Covid-19, le Vietnam et la Nouvelle-Zélande ont coopéré pour aider la communauté, en particulier les personnes vulnérables, à surmonter la pandémie.

Au cours des deux dernières années, les deux pays ont travaillé en étroite collaboration pour échanger leurs expériences et les enseignements tirés de la réponse à la pandémie de Covid-19. Ils ont maintenu un contact étroit et ont réouvert leurs frontières et déployé leur campagne de vaccination en même temps.

Selon Tredene Dobson, les deux pays ont coopéré de multiples façons, mais particulièrement avec les communautés vulnérables. La Nouvelle-Zélande a trouvé des partenaires locaux avec lesquels elle peut travailler pour apporter un soutien à ceux qui sont les plus touchés en fournissant un soutien direct, y compris financier et matériel et veiller à ce qu’ils puissent être pris en charge immédiatement après l’épidémie de Covid-19.

En ce qui concerne la réalisation du projet de soutien de la reprise du Vietnam après le Covid-19, Tredene Dobson a déclaré que la stratégie générale de l’ambassade était de développer ses relations, en veillant à construire un véritable partenariat. Ce forfait est un échange à double sens.

« Nous avons commencé par discuter avec le gouvernement vietnamien de la manière dont le Vietnam souhaitait répondre à la phase de récupération de Covid-19 et nous avons créé cette contribution autour de cela ».

"Le partenariat est notre objectif le plus important. Nous apprécions les collègues du ministère de la Santé, du ministère des Affaires étrangères et du bureau du Premier ministre, qui ont eu l’amabilité de nous faire part des besoins du Vietnam, afin que nous puissions proposer une réponse ciblant les bonnes personnes, ainsi que le gouvernement vietnamien qui a partagé avec nous les nécessités du peuple vietnamien", a souligné la diplomate néo-zélandaise.

Dans son interview, Tredene Dobson a pris en haut considération la politique de vaccination du Vietnam. Elle a été vraiment impressionnée de voir à quelle vitesse le Vietnam a déployé la vaccination : « Je pense que de nombreux pays comme la Nouvelle-Zélande, avec peu de vaccins, étaient très inquiets quant à l’impact du variant Delta. Après avoir vu la réponse très rapide du Vietnam, je tiens à féliciter le peuple vietnamien. Je remarque comment les gens ont protégé la communauté et protégé les personnes vulnérables en se faisant vacciner. L’exemple du Vietnam est unique ».

NDEL