Souvenirs d'anciens experts russes sur la victoire de la bataille « Diên Biên Phu aérien »

D'anciens experts militaires russes qui étaient aux côtés du peuple vietnamien lors de cette bataille historique de « Diên Biên Phu aérien » ont partagé leurs souvenirs lors d'une rencontre à Moscou.
Le général de division Vitor Phillipov. Photo : VNA
Le général de division Vitor Phillipov. Photo : VNA

Lors d’une récente rencontre en l’honneur du 50e anniversaire de la victoire de Diên Biên Phu aérien organisée à Moscou par l’ambassade du Vietnam en Russie, d'anciens experts militaires russes qui étaient aux côtés du peuple vietnamien lors de cette bataille historique de « Diên Biên Phu aérien » ont rappelé des souvenirs inoubliables au Vietnam.

Echangeant avec un correspondant de l'Agence vietnamienne d’Information à Moscou, le général de division Vitor Phillipov a raconté qu'en mars 1972, une équipe d'experts dirigée par lui-même est arrivée au Vietnam, puis a été envoyée dans la 4e zone militaire de la ville de Vinh (Centre) pour protéger la Nationale n° 1, garantissant l’expédition des marchandises vers le Sud. Cependant, lorsque l'US Air Force a bombardé Hanoï, son équipe d'experts a été envoyée à Hanoï en décembre pour aider à faire fonctionner les batteries de missiles, à résoudre des problèmes techniques et à réparer les batteries endommagées par les avions américains.

Souvenirs d'anciens experts russes sur la victoire de la bataille « Diên Biên Phu aérien »  ảnh 1

Nikolai Kolesnik, président de l'Association des anciens experts militaires qui ont travaillé au Vietnam (gauche) et l'ancien expert Nikolai Chiki venu du ministère de la Défense de l'URSS. Photo : VNA

Pour sa part, Nikolai Kolesnik, président de l'Association des anciens experts militaires qui ont travaillé au Vietnam, a rappelé l'entraînement des soldats vietnamiens dans des conditions d'entraînement très dures. Lors de la cérémonie de célébration à l'ambassade du Vietnam en Russie, M. Kolesnik a rappelé que dans l’opération "Linebacker II", menée par l’armée américaine avec des bombardiers stratégiques B-52 dans le but de "ramener le Nord du Vietnam à l’âge de pierre" -dixit le président américain Nixon - en décembre 1972, l’armée et la population de Hanoï purent abattre 81 avions dont 34 B-52 et 3F-111...

C’est grâce à ces 12 jours et 12 nuits du 18 au 30 décembre 1972 de combats vaillants de l’armée et de la population de Hanoï que les Américains durent ensuite s’asseoir à la table des négociations pour signer le 27 janvier 1973 les accords de Paris en vue de rétablir la paix au Vietnam.

Selon M. Kolesnik, chaque fois que les anciens experts russes comme lui reviennent au Vietnam, ils sont heureux de rencontrer leurs amis combattants, de visiter les lieux qu’ils ont aidé à protéger. Selon eux, le Vietnam a beaucoup changé pour devenir un pays en développement et prospère.

Quant à l'ancien expert Nikolai Chiki, il a rappelé que le ministère de la Défense de l'URSS avait fourni des missiles anti-aériens au Vietnam.

Lors de la cérémonie de commémoration en Russie, les experts n’ont pas oublié de mentionner le général de corps d'armée Anatoly Khiupenen, chef du groupe d'experts soviétiques de haut niveau au Vietnam pendant cette période. C'était lui qui compara la bataille "Hanoi - Dien Bien Phu aérien" à "la bataille de Stalingrad" au Vietnam.

VNA/NDEL