Activités célèbrant les 50 ans de la victoire «Hanoï-Diên Biên Phu aérien» à Hanoï

Une exposition consacrée à la victoire «Hanoï-Diên Biên Phu aérien» a été inaugurée vendredi soir 16 décembre, au Centre d’information de Hô Guom, au 2 rue Ly Thai Tô.
Des visiteurs à l'exposition consacrée à la victoire «Hanoï-Diên Biên Phu aérien» à Hanoï. Photo : VNA
Des visiteurs à l'exposition consacrée à la victoire «Hanoï-Diên Biên Phu aérien» à Hanoï. Photo : VNA

Une exposition consacrée à la victoire «Hanoï-Diên Biên Phu aérien» a été inaugurée vendredi soir 16 décembre, au Centre d’information de Hô Guom, au 2 rue Ly Thai Tô.

Elle présente des documents et objets relatant les 12 jours et 12 nuits, du 18 au 29 décembre 1972, où l’armée et la population hanoïenne ont vaillamment résisté aux bombardements américains.

Activités célèbrant les 50 ans de la victoire «Hanoï-Diên Biên Phu aérien» à Hanoï ảnh 1

Photo : VNA

Le vernissage de cette exposition marque le début d’une série d’activités de célébration, dont la projection d’un film documentaire, une exposition de 50 photos d’archives en noir en blanc et un spectacle sur le thème «Mélodies de la paix».

Les célébrations auront lieu jusqu’au 25 décembre.

Activités célèbrant les 50 ans de la victoire «Hanoï-Diên Biên Phu aérien» à Hanoï ảnh 2

Lors de la cérémonie inaugurale del'exposition. Photo : VNA

Durant 12 jours et 12 nuits, du 18 au 30 décembre 1972, l’armée américaine a mené une opération aérienne d’envergure contre le Nord du Vietnam, avec Hanoi comme cible prioritaire. Plusieurs centaines de chasseurs-bombardiers et environ 150 B52 opérèrent quotidiennement sur le Nord. En tout, plus de 100.000 tonnes de bombes ont été larguées sur Hanoi, sur Hai Phong et sur d’autres objectifs stratégiques du Nord. Mais le Vietnam a réussi à tenir en échec l’armée américaine. À la violence et à la barbarie de la machine de guerre américaine répondent la volonté et l’union de tout le peuple dans le combat.

En 12 jours et nuits, l’armée et la population de Hanoi ont abattu 23 B-52 et 2 F111, capturé 43 pilotes ennemis. Il s’agit de la plus grande perte jamais vue lors des grands raids aériens de l’armée américaine, obligeant ainsi l’administration Nixon à retourner à la table des négociations et à signer les accords de Paris, le 27 janvier 1973, en vue de rétablir la paix au Vietnam.

Ce triomphe est aussi appelé la victoire de “Diên Biên Phu aérien”, qui tire son nom de la victoire de la Campagne de Diên Biên Phu en 1954 qui mit fin à la domination coloniale française sur l'Indochine.

VNA/NDEL