Délicieux gâteau de riz « may nhung » de Lôc Binh du pays de Lang

« May nhung » est un gâteau de riz unique qui existe depuis longtemps dans le district de Lôc Binh, province de Lang Son (au Nord-Ouest). À partir d'ingrédients simples et rustiques tels que la farine de riz « bao thai », la viande de porc, l'oreille de bois et les feuilles de chou, les gens ont créé un gâteau au goût délicieux, riche et inoubliable.
Le gâteau de riz « may nhung » de Lôc Binh du pays de Lang. Photo : baolangson.vn
Le gâteau de riz « may nhung » de Lôc Binh du pays de Lang. Photo : baolangson.vn

Dans les derniers jours de novembre, alors qu'il fait froid, nous avons eu l'occasion de rendre visite à la famille de Mme Mai Thi Nhuân, dans le bourg de Lôc Binh. Elle a fait des gâteaux « may nhung » depuis des décennies.

Selon Mai Thi Nhuân, pour obtenir de délicieux gâteaux « may nhung », chaque étape demande l’ingéniosité et la minutie. Ce plat est une combinaison de nombreux ingrédients tels que du riz, de la viande, des feuilles de chou et quelques épices comme l'oreille de bois, la coriandre chinoise, le poivre...

Délicieux gâteau de riz « may nhung » de Lôc Binh du pays de Lang ảnh 1

La famille de Mme Mai Thi Nhuân, dans le bourg de Lôc Binh fait des gâteaux « may nhung » depuis des décennies. Photo : langson.vn

La sélection et le traitement préliminaire des ingrédients jouent un rôle décisif pour un délicieux gâteau « may nhung ». Tous les quelques jours, ma famille produit des gâteaux à apporter au marché pour les vendre, avec des prix allant de 2 500 à 5 000 dôngs par pièce, a fait savoir Mai Thi Nhuân

Il faut que ce soit un délicieux riz bao thai, conservé de la récolte de l'année précédente. Les grains de riz doivent être ronds et brillants. Avant d'être broyé en poudre, le riz est trempé pendant environ 5 à 6 heures. Après cela, la farine de riz est amenée au feu pour mijoter, en remuant jusqu'à épaississement.

Le riz « bao thai » est une variété de riz indigène qui est facile à cultiver, a une bonne résistance aux ravageurs et aux maladies et donne un rendement élevé. Il est donc populaire auprès de nombreuses populations locales.

La garniture est à base de porc frit avec de l'oreille de bois, du poivre et un peu d'épice. La viande utilisée pour la farce est de l'épaule de porc maigre hachée. Pour rendre le gâteau délicieux, avant de le faire sauter, on doit faire frire les oignons séchés. Ensuite, la viande est mise sur le poêle avec l'oreille en bois, et l’on y ajoute du poivre et l’assaisonne au goût.

Auparavant, on a utilisé la gaine de jeune pousse de bambou comme le matériau pour envelopper le gâteau « may nhung », de sorte que le gâteau était assez dur et difficile à manger. Afin de rendre le gâteau plus délicieux et facile à manger, les gens l’ont remplacée par d'autres types de feuilles de légumes à leur goût. En conséquence, de nos jours, les gens utilisent des feuilles de chou au lieu de la gaine des jeunes pousses de bambou pour envelopper ces gâteaux. Les feuilles de chou sont faciles à trouver, douces et sucrées, elles sont donc très populaires.

Chaque localité, chaque famille aura une manière différente de mélanger la garniture. Habituellement, lorsque la pâte est cuite sur la cuisinière, on met la garniture transformée avec la pâte. Mais pour Mme Mai Thi Nhuan, qui fait des gâteaux depuis plus de dix ans, elle a une façon différente. En conséquence, la pâte et la garniture sont traitées séparément, laissées refroidir, puis mélangées et additionnées d'un peu de coriandre chinoise. Selon elle, cette méthode permet au gâteau de ne pas être écrasé et de conserver la saveur originale de chaque épice.

Après avoir terminé le traitement des ingrédients, on utilisera des feuilles de chou pour envelopper la pâte mélangée avec la garniture à la bonne taille et la cuire à la vapeur pendant environ 30 minutes.

« May nhung » a la couleur verte typique des feuilles de chou, la plasticité parfumée de la farine de riz mêlée au goût gras du porc.

Hoang Van Pao, président de l'Association provinciale du patrimoine culturel a déclaré que si la ville de Lang Son est célèbre pour son gâteau « ngải » (gâteau de riz gluant en forme ronde à base de feuilles tendres d'absinthe et de farine de riz gluant), le district de Bac Son est célèbre pour le « banh chung noir » (gâteau de riz gluant en forme carrée), le district de Lôc Binh est célèbre pour le gâteau de riz « may nhung ».

Selon lui, « may nhung » est un gâteau originaire des ethnies Nùng et Tày. Le mot « may » signifie jeunes pousses de bambou, « nhung » signifie eau cuite à la vapeur. Autrefois, la vie des habitants montagnards était encore difficile, les pousses de bambou étaient un plat indispensable dans les repas familiaux. Par conséquent, les gens ont profité des jeunes pousses de bambou, combinées avec de l'oreille de bois et de viande de porc pour créer un délicieux gâteau.

Aujourd'hui, grâce à la créativité et au changement flexible d'emballage, le gâteau « may nhung » est fabriqué régulièrement et devient progressivement populaire. Actuellement, ces gâteaux sont largement vendus sur les marchés, devenant progressivement un plat familier sur les plateaux de repas lors du mariage, ou un plat pour rendre culte aux ancêtres des habitants de Lôc Binh.

Il s’agit d’un gâteau rustique et simple ayant l’âme des villageois des régions montagneuses. Les gâteaux ont un arôme caractéristique, la douceur de la couche de garniture conquiert facilement le goût des convives. Ce plat apporte aux visiteurs un souvenir inoubliable d'un goût tout à fait unique de la région frontalière du pays Lang.