Des contrôles stricts pour éviter l'augmentation de salaire accompagnée à celle des prix

Selon les prévisions, à partir du 1er juillet, une réforme de la politique salariale sera mise en œuvre conformément à la Résolution n° 27-NQ/TW du 7e Plénum (12e mandat). Ainsi, le salaire moyen des cadres, fonctionnaires et employés du secteur public connaîtra une augmentation d'environ 30%.
Une personne âgée d'Hô Chi Minh-Ville reçoit une pension dans un bureau de poste. Photo : VNA.
Une personne âgée d'Hô Chi Minh-Ville reçoit une pension dans un bureau de poste. Photo : VNA.

Toutefois, l’augmentation de salaire ne sera véritablement significatives que lorsque les prix des matières premières seront strictement contrôlés et que cette augmentation ne créera pas l’inflation attendue.

Par conséquent, avant chaque période d'augmentation de salaire, le vice-Premier ministre Le Minh Khai, chef du Comité directeur de gestion des prix, recommande aux ministères, aux branches et aux localités de contrôler les prix du marché, suivre de près l'évolution de l'économie et l'inflation du monde, l'offre et la demande des produits stratégiques sur le marché international pour avertir rapidement des risques et proposer des mesures de réponse appropriées pour garantir l'approvisionnement et stabiliser les prix dans le pays. En outre, il faut un plan visant à minimiser les impacts négatifs sur les groupes vulnérables en raison de l'ajustement des prix des biens essentiels ; gérer strictement les cas de stockage des marchandises et d'augmentation déraisonnable des prix...

En juin 2023, lors de la séance de questions au gouvernement lors de la 5e session de la 15e Assemblée nationale, répondant aux questions de députés sur les solutions de gestion des prix pour assurer le contrôle de l'inflation et éviter l'effet psychologique de l'augmentation de salaire entraînant l'augmentation des prix, le vice-Premier ministre Le Minh Khai a dit que la solution de gestion des prix devait être basée sur les signaux du marché, bien saisir le marché pour avoir un scénario opérationnel. L’augmentation du salaire doit aller de pair avec le contrôle des prix et il faut prêter attention à la vie des habitants, en particulier ceux dans les zones lointaines et reculées, a-t-il souligné.

Lors de la récente réunion du Comité directeur de gestion des prix, le vice-Premier ministre Le Minh Khai a réitéré le message d'augmentation de salaire et de stabilisation des prix. Pour stabiliser le marché, il est nécessaire d'assurer une offre et une circulation fluides des biens pour répondre aux besoins de consommation ; contrôler l’affiche des prix aux marchés traditionnels, a-t-il insisté.

Enfin, il a demandé aux ministères, branches et localités de proposer des solutions et des scénarios appropriés, de bien se coordonner pour éviter l'augmentation des prix, répondre bien aux exigences des biens, notamment des biens essentiels.