Hanoï réduit les embouteillages par des mesures concrètes

Nhân Dân en ligne - Le Comité populaire de Hanoï (capitale vietnamienne) a élaboré et publié un plan de réduction des embouteillages avec des objectifs clairs et des solutions concrètes pour cette année.

Une bonne régulation du trafic par l'installation de davantage de feux de signalisation contribuera à réduire les embouteillages. Photo : CVN.
Une bonne régulation du trafic par l'installation de davantage de feux de signalisation contribuera à réduire les embouteillages. Photo : CVN.

En 2022, le Service des communications et des transports de Hanoï prévoit de désengorger complètement 8 à 10 points les plus embouteillés dans la ville. Parmi les solutions proposées, celle d'application de la haute technologie dans la gestion du trafic.

En 2021, la capitale a traité 10 parmi les 37 points d'embouteillage grâce à l'action drastique de l'ensemble des services concernés ainsi qu'à la mise en exploitation d'une série de projets de transport importants. La circulation est devenue plus fluide sur les rues qui étaient souvent encombrées telles que Liêu Giai, Dào Tân, Dàm Quang Trung et Lang, grâce à la levée de glissières de sécurité, l'installation supplémentaire de feux de signalisation, le renforcement de la présence des policiers de la circulation pour la régulation du trafic aux heures de pointe.

Pour sa part, l’arrondissement de Dông Da a déplacé six points d'attente de bus sur les routes Láng et Xa Dàn, à côté d’installer davantage de panneaux de signalisation et d'interdiction afin de réduire le risque de congestion et d'accidents de la circulation.

"Dans cette période de COVID-19, les embouteillages restent sous contrôle, grâce à la nette baisse du nombre de moyens de transport présents dans les rues. Cependant, la circulation sera nettement moins fluide lorsque l'épidémie est progressivement maîtrisée. Ainsi, il faut que les agences compétentes aient des solutions plus drastiques", partage Nguyên Minh Dung, domicilié dans l'arrondissement de Hoàng Mai.

En ce qui concerne le point d’embouteillage au nord du pont Chuong Duong, le Service des transports et des communications de Hanoï a proposé aux autorités municipales de charger le Comité populaire de l'arrondissement de Long Biên d'y installer un système de caméras de surveillance.

Aux points Lac Trung - Kim Nguu - Thanh Nhàn, embouteillés à cause du trafic de gros véhicules ainsi que des chantiers au pont Mai Dông à proximité, le Service municipal des transports de Hanoï a proposé d'accélérer le rythme d'exécution des travaux de la route périphérique N°2 et d'organiser en même temps une circulation à sens unique pour les voitures sur la rue Kim Nguu...

Alors qu’il n'y a pas encore d’infrastructures synchrones de transport, la capitale a maximisé son réseau de trafic existant. Il s'agit de mettre en application des règlements de circulation pour chaque ligne et de fixer un temps de fonctionnement pour chaque type de véhicule. Sans oublier le développement des transports publics qui va de pair avec la réduction progressive des moyens de transport privés. Il est aussi nécessaire de renforcer la mise en application du système de transport intelligent. De plus, "l'amélioration de la prise de conscience des habitants dans le respect du Code de la route est indispensable", souligne Vu Van Viên, directeur du Service municipal des transports et des communications.