La taille du marché vietnamien attire les investisseurs étrangers

Nhân Dân en ligne — Fin février 2022, les investisseurs étrangers ont ajusté leur fonds d’investissement de 3,59 milliards de dollars et enregistré ou apporté des capitaux pour 769,6 millions de dollars, soit des hausses respectives de 123,8 % et 41,7 % par rapport à la même période de l’année dernière.

Photo d'illustration: sggp.org.vn
Photo d'illustration: sggp.org.vn

Cela est dû au fait que de nombreuses entreprises considèrent que la taille du marché vietnamien est attrayante.

Les entreprises étrangères tirent profit du marché vietnamien

Roongrote Rangsiyopash, président et directeur général du groupe thaïlandais SCG, a déclaré qu’au cours des 3 dernières années, le chiffre d’affaires de sa société avait atteint des jalons impressionnants.

Selon lui, les ventes du SCG sont passées de 29 516 milliards de dongs (soit 1 271 milliards de dollars) en 2019 à 26 574 milliards de dongs (soit 1,144 milliard de dollars) en 2020. En 2021, malgré la situation économique difficile au Vietnam, elles ont atteint 35 001 milliards de dongs (soit 1 526 milliards de dollars), soit une hausse de 32 % par rapport à la même période de l’année précédente.

Roongrote Rangsiyopash a déclaré que le SCG au Vietnam avait remporté tels chiffres d’affaires impressionnants grâce à la fusion-acquisition d’entreprises telles que les SARL Vina Kraft et TPCVINA et aux exportations de Thaïlande et des pays d’Asie du Sud-Est vers le Vietnam.

En 2021, le total des actifs du groupe au Vietnam a atteint 146 794 milliards de dongs (soit 6,442 milliards de dollars), a-t-il ajouté.

De nombreuses entreprises japonaises se sont efforcées de développer leur production ainsi que la présence de produits japonais sur le marché vietnamien.

Hirai Shinji, représentant en chef de l’Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO) à Hô Chi Minh-Ville, a déclaré qu’avec une population d’environ 100 millions d’habitants et un niveau de revenu en augmentation ces dernières années, le Vietnam était considéré comme un marché attrayant pour l’industrie non manufacturière.

Actuellement, le gouvernement japonais a classé le Vietnam parmi les 5 marchés de consommation les plus attractifs. Par conséquent, d’ici à trois ans, les entreprises japonaises spécialisées dans la vente au détail, les produits aquatiques et agricoles, l’immobilier, et les soins de santé afflueront au Vietnam.

En 2021, 59,7 % des entreprises japonaises ont réussi à exploiter l’Accord de partenariat économique Vietnam-Japon (APEVJ), soit une augmentation de 1,3 point par rapport à l’année précédente.

Actuellement, parmi 1 400 entreprises japonaises opérant au Vietnam, 60 % ont confirmé que leurs bénéfices en 2022 avaient été améliorés et plus de 55,3 % ont déclaré vouloir augmenter leur investissement et leur production au Vietnam dans un ou deux ans. Ces chiffres montrent que le Vietnam est devenu le premier choix au sein de l’ASEAN, après l’Inde, le Bangladesh et le Pakistan.