Le Vietnam est plein de potentiels pour les investisseurs britanniques

Nhân Dân en ligne - Un forum d'investissement au Vietnam, ayant pour thème "New Era of Digital Transformation and Green Transition" (Nouvelle ère de transformation numérique et de transition verte), s'est tenu à Londres le 30 mars.

Photo d'illustration : VNA.
Photo d'illustration : VNA.

Cet événement était inscrit dans le cadre du programme "Vietnam Days in the United Kingdom 2022" (Journées vietnamiennes au Royaume-Uni 2022).

Il a permis de présenter aux participants la situation économique du Vietnam, les potentiels du pays en matière de technologies numériques et financières, d’énergies renouvelables, de transition verte…

Le vice-ministre vietnamien de l'Industrie et du Commerce, Trân Quôc Khanh, a déclaré qu'au cours de cinq à 10 prochaines années, le Vietnam deviendrait un pays à transformation numérique rapide.

De son côté, la Secrétaire parlementaire au Bureau du Cabinet du Royaume-Uni, Heather Wheeler, a déclaré qu'au cours des 10 dernières années, son pays était devenu l'un des leaders mondiaux en termes d'e-gouvernement.

Elle a déclaré espérer que le Vietnam et le Royaume-Uni renforceraient leur coopération numérique.

S’agissant du développement des énergies vertes et durables, le vice-ministre Trân Quôc Khanh a affirmé les grands potentiels du Vietnam dans le domaine des énergies renouvelables, en particulier l'énergie éolienne et l'énergie solaire.

Le Royaume-Uni pourrait devenir un grand investisseur au Vietnam avec des projets de transformation numérique et de développement des énergies vertes et propres, a-t-il souligné.

Le commerce bilatéral entre le Vietnam et le Royaume-Uni a obtenu des résultats encourageants, en particulier après l'entrée en vigueur de l'accord de libre-échange entre les deux pays (UKVFTA).

Le commerce bilatéral en 2021 a atteint 6,6 milliards de dollars, soit une augmentation de 17,2% par rapport à 2020.

Les investissements directs britanniques au Vietnam en 2021 a augmenté de 157% par rapport à 2020, faisant du Royaume-Uni l'un des 12 plus grands investisseurs au Vietnam.