Le Vietnam et la R. de Corée sont comme des frères de la même famille

« Je suis convaincu que dans l'avenir, les relations Vietnam-R. de Corée seront comme celles entre des frères et sœurs, coopérant dans les domaines de ressources, des technologies et des investissements pour développer de nouvelles technologies et exploiter ensemble le marché mondial ».
Le Professeur Ahn Kyong Hwan, président de l'Association des études vietnamiennes en R. de Corée. Photo : thoidai.com.vn
Le Professeur Ahn Kyong Hwan, président de l'Association des études vietnamiennes en R. de Corée. Photo : thoidai.com.vn

Ce sont les attentes du professeur Ahn Kyong Hwan, qui passe la majeure partie de sa vie à présenter la culture vietnamienne au peuple sud-coréen, lors d’une interview à l'occasion du 30e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre Vietnam - R. de Corée (22 décembre 1992 - 22 décembre 2022).

Évoquant le plus grand succès des relations d'amitié et de coopération entre le Vietnam et la R. de Corée au cours des 30 dernières années, il a déclaré :

L'idée « Les amis des 4 coins du monde sont les frères de la famille » reste à jamais gravée dans l'esprit des peuples des deux pays, influençant grandement la coopération mutuelle et les similitudes culturelles. Je pense que c'est le résultat des choix judicieux d'avenir des dirigeants des deux pays

Depuis l'établissement des relations diplomatiques (le 22 décembre 1992), les relations des deux pays se sont de plus en plus développées.

Au moment où les deux pays ont établi des relations diplomatiques, le chiffre d'affaires commercial entre les deux pays n'était que de 500 millions de dollars.

Après 30 ans, le Vietnam et la R. de Corée vise un chiffre d'affaires commercial de 100 milliards de dollars d'ici 2023, soit 200 fois plus élevé.

Le Vietnam et la R. de Corée sont comme des frères de la même famille  ảnh 1

Le professeur Ahn Kyong Hwan a passé la majeure partie de sa vie à présenter la culture vietnamienne au peuple sud-coréen. Photo : thoidai.com.vn

Le professeur Ahn Kyong Hwan a passé la majeure partie de sa vie à présenter la culture vietnamienne au peuple sud-coréen, traduisant des œuvres littéraires vietnamiennes célèbres en coréen, notamment « Nhât ky trong tù » (Journal de prison) de l'Oncle Hô. Il s’est vu décerner de la Médaille de l'Amitié du Vietnam en décembre 2018, et du titre « Citoyen d'honneur » de Hanoï et Hô Chi Minh-Ville.

Professeur, à votre avis, qu'est-ce qui rend possible cette réalisation ?

Je pense que le plus grand facteur de ce succès est l'esprit d'amitié qui traverse le cœur des deux peuples.

Un autre facteur est la mise en œuvre de la politique « Đổi mới » (Renouveau) adoptée en 1986.

Plus particulièrement, l'excellente politique d’attirer activement les IDE du gouvernement vietnamien

Les similitudes culturelles entre le Vietnam et la République de Corée, le travail acharné et l'ingéniosité du peuple vietnamien sont également des facteurs qui apportent des résultats considérables pour la coopération économique, attirant les investissements des entreprises sud-coréennes au Vietnam.

Dans les temps à venir, sur quels domaines le Vietnam devrait-il se concentrer dans la coopération avec la République de Corée ?

À l'avenir, afin de développer l'économie du Vietnam et de devenir un pays développé, le Vietnam doit se débarrasser de la faible industrie de la main-d'œuvre et se concentrer sur la production de véhicules électriques et d'énergies renouvelables.

Selon des analystes, la visite en République de Corée du Président vietnamien, Nguyên Xuân Phuc, a porté les relations diplomatiques des deux pays au niveau de partenariat stratégique intégral, grâce auquel la coopération économique future bénéficiera de nombreuses opportunités.

Le Vietnam est le plus grand partenaire d'exportation et d'investissement de la République de Corée, et cette dernière est le troisième marché commercial et le plus grand partenaire d'investissement du Vietnam.

Les deux pays doivent déployer des efforts soutenus pour résoudre les problèmes économiques en suspens.

Dans le domaine de l'éducation, qu'avez-vous fait pour aider les jeunes à continuer à construire l'amitié entre Vietnam - République de Corée ?

Pour que le Vietnam et la République de Corée continuent à maintenir et à développer des relations de coopération et d'amitié, les deux pays doivent comprendre les cultures de l'autre.

Si nous ne comprenons mutuellement pas nos cultures, nous ne pouvons pas soutenir la coopération économique. J'essaie constamment d'aider les jeunes à comprendre la culture des deux pays. Pour ce faire, j'ai essayé d'aider les Sud-Coréens ainsi que les étudiants sud-coréens à comprendre la culture vietnamienne.

J'ai traduit des chefs-d'œuvre littéraires vietnamiens, écrit des articles pour des journaux et des magazines afin que des gens puissent comprendre la culture vietnamienne.

Lors de la visite du 4 au 6 décembre du Président Nguyên Xuân Phuc, les relations diplomatiques sont passées à un « partenariat stratégique intégral ». Pour ce faire, il est nécessaire renforcer activement les échanges culturels entre les peuples des deux pays.

Qu'attendez-vous des relations entre les deux pays, en particulier de l'amitié entre les deux pays dans les temps à venir ?

Je suis convaincu que dans l'avenir, le Vietnam et la République de Corée seront comme les frères, coopéreront dans les ressources, la technologie et le capital d'investissement pour développer de nouvelles technologies et exploiteront conjointement le marché mondial.

Le Vietnam et la République de Corée sont devenus une force clé travaillant ensemble pour la paix mondiale et inaugurant une ère de coexistence et de prospérité.

Merci Monsieur le professeur !