Le Vietnam exploite le potentiel d'exportations de ses produits de bois vers la Nouvelle-Zélande

Nhân Dân en ligne —Le 20 avril, l’ambassade du Vietnam en Nouvelle-Zélande et l’association du bois de Hô Chi Minh-Ville ont conjointement organisé un colloque virtuel intitulé « Le marché du bois néo-zélandais et le rôle du Vietnam dans les chaînes d’approvisionnement en produits en bois vers le marché néo-zélandais ».

Lors du colloque virtuel intitulé « Le marché du bois néo-zélandais et le rôle du Vietnam dans les chaînes d’approvisionnement en produits en bois vers le marché néo-zélandais ». Photo: baoquocte.vn
Lors du colloque virtuel intitulé « Le marché du bois néo-zélandais et le rôle du Vietnam dans les chaînes d’approvisionnement en produits en bois vers le marché néo-zélandais ». Photo: baoquocte.vn

Le colloque avait pour objectif de fournir des informations détaillées sur le marché du bois néo-zélandais, aidant ainsi les entreprises vietnamiennes à l’évaluer de manière plus globale et renforcer ainsi les relations commerciales entre les entreprises des deux pays.

Lors de son discours d’ouverture, l’ambassadeur du Vietnam en Nouvelle-Zélande, Nguyen Van Trung, a souligné l’importance de la coopération économique et commerciale dans le partenariat stratégique entre le Vietnam et la Nouvelle-Zélande. Il a souligné les avantages que les deux pays devraient exploiter lorsqu’ils faisaient partie d’accords commerciaux multilatéraux de nouvelle génération tels que l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP), le Partenariat régional économique global (RCEP) ou l’Accord de libre-échange ASEAN-Australie-Nouvelle-Zélande (AANZFTA).

Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande sont deux économies complémentaires. Cela se voit dans le commerce bilatéral du bois et des produits en bois. La Nouvelle-Zélande est le cinquième marché du bois de pin scié du Vietnam, tandis que ce dernier est l’un de ces principaux distributeurs de produits en bois finis.

Il a hautement apprécié l’initiative d’exploiter la plateforme en ligne HOPE pour connecter les entreprises des deux pays dans le contexte compliqué de l’épidémie de Covid-19.

Lors du colloque, les experts de Big Save Furniture, le deuxième plus grand importateur et distributeur de meubles en bois de Nouvelle-Zélande, ont déclaré que la plupart des entreprises de meubles de leur pays souhaitaient diversifier leurs sources d’approvisionnement, et que le Vietnam était leur premier choix.

Les participants ont recommandé aux entreprises vietnamiennes d’élaborer une vision à long terme, d’élargir leur catalogue de produits, d’investir dans la conception, l’automatisation et la robotique et de prêter attention aux origines et au développement durable des produits.

Actuellement, plus de 100 entreprises vietnamiennes fournissent des meubles en bois à près de 80 importateurs, grossistes et détaillants néo-zélandais. Les meubles importés du Vietnam sont appréciés des consommateurs néo-zélandais.

En 2021, le chiffre d’affaires à l’exportation du meuble vietnamien vers la Nouvelle-Zélande a atteint 56 millions de dollars, soit une hausse de 40 % par rapport à la même période de 2020, et a triplé par rapport à 2011.

En tant que deuxième plus grand exportateur de meubles de Nouvelle-Zélande, le Vietnam ne représente que 7 % de la part de marché du meuble en bois du pays. Ce marché reste donc très potentiel pour les entreprises vietnamiennes.