Renforcement des relations entre le Vietnam et le Cambodge via les consultations médicales et le traitement

Nhân Dân en ligne —À l’occasion du Chol Chnam Thmây (Nouvel An des Khmers), le 12 avril, l’ambassadeur vietnamien au Cambodge, Nguyên Huy Tang, est venu exprimer ses félicitations à l’hôpital Cho Ray de Phnom Penh, au Groupe de l’industrie du caoutchouc du Vietnam au Cambodge et à l’Association khmère vietnamienne au Cambodge.

L'ambassadeur vietnamien au Cambodge, Nguyên Huy Tang,et le personnel de l’hôpital Cho Ray de Phnom Penh. Photo: thoidai.com.vn
L'ambassadeur vietnamien au Cambodge, Nguyên Huy Tang,et le personnel de l’hôpital Cho Ray de Phnom Penh. Photo: thoidai.com.vn

À l’hôpital Cho Ray, il a déclaré que les docteurs et infirmiers de l’hôpital Cho Ray ont contribué au renforcement des relations amicales entre les deux pays, grâce à leur excellent travail.

Il a dit espérer que cette année, ils continueront d’assumer leurs tâches professionnelles et participeraient aux activités communautaires, contribuant ainsi au renforcement de la solidarité entre le Vietnam et le Cambodge.

Situé dans l’arrondissement de Meanchey à Phnom Penh, l’hôpital Cho Rây est depuis longtemps un lieu où les Cambodgiens se font soigner, a-t-il affirmé, ajoutant qu’il s’agissait d’un symbole de la coopération médicale bilatérale entre le Vietnam et le Cambodge en général et entre Hô Chi Minh-Ville et Phnom Penh en particulier.

Il a hautement apprécié les succès que l’hôpital Cho Ray avait obtenus au cours des 8 dernières années, apportant une contribution significative à l’examen et au traitement des patients cambodgiens.

Pour sa part, le docteur Ton Thanh Tra, directeur général de l’hôpital, a remercié l’ambassade du Vietnam au Cambodge d’avoir accordé son soutien à son établissement.

Mis en chantier en mai 2010, l’hôpital Cho Rây a été construit dans le cadre des relations amicales entre le Vietnam et le Cambodge, pour un investissement de 40 millions de dollars. Situé à 10 km du centre de Phnom Penh, il a été mis en service en janvier 2014. C’est le premier ouvrage de pointe issu de la coopération en matière d’investissement entre le Vietnam et le Cambodge dans le domaine de la santé.

Actuellement, le nombre de visites médicales a considérablement augmenté pour atteindre environ 1 700 personnes par jour. Cela signifie que les Cambodgiens ont une grande confiance dans le personnel médical de cet hôpital.

Après huit ans d’existence, l’hôpital se compose actuellement de 25 départements et unités comptant 335 employés.

Il a permis non seulement aux Cambodgiens de se faire soigner sur place, mais aussi de réduire de nombreux frais relatifs aux traitements. De plus, il apporte aux médecins cambodgiens des moyens d’améliorer leurs compétences professionnelles via les contacts avec leurs homologues vietnamiens.