Singapour et Dà Nang possèdent un fort potentiel de coopération économique

Nhân Dân en ligne —Le professeur associé Vu Minh Khuong de la LKYSPP et membre du groupe consultatif économique du Premier ministre vietnamien pendant la période 2016-2021 a affirmé que Singapour était toujours un partenaire fiable.

Singapour et Dà Nang possèdent un fort potentiel de coopération économique

Le 12 mai, le Comité populaire municipal de la ville de Da Nang (au Centre), en coordination avec la Fédération des entreprises de Singapour (SBF), l’Institut asiatique de Compétitivité (ACI) relevant de l’École de politiques publiques Lee Kuan Yew (LKYSPP), l’Université nationale de Singapour et l’Ambassade du Vietnam à Singapour, a organisé un séminaire en ligne intitulé « Coopération économique entre le Vietnam et Singapour : Potentiel de développement de Da Nang ».

Attirant la participation de près de 300 entreprises singapouriennes, l’évènement visait à appeler les investisseurs singapouriens à investir à Dà Nang.

Lors de son discours, le chargé d’affaires p.i. de l’Ambassade du Vietnam à Singapour, Lê Công Dung a souligné que les relations diplomatiques et économiques entre les deux pays s’étaient constamment développées au cours de ces 48 dernières années, notamment depuis l’établissement du partenariat stratégique en 2013.

De plus, les relations économiques ont connu un développement dynamique grâce à l’accord-cadre de connectivité économique entre le Vietnam et Singapour conclu en 2006. Les échanges commerciaux bilatéraux ont doublé pour atteindre près de 23 milliards de dollars singapouriens (environ 17 milliards de dollars) en 2020. Cet accord-cadre a facilité non seulement les dialogues entre les deux gouvernements vietnamien et singapourien, mais aussi entre les entreprises et les gouvernements.

Lê Công Dung a affirmé que le Vietnam et Singapour étaient parmi les rares pays qui avaient atteint le double objectif de développement socioéconomique et de lutte contre le nouveau coronavirus.

Vu Minh Khuong a passé en revue les activités de coopération économique entre le Vietnam et Singapour. Il a également indiqué les avantages et les inconvénients ainsi que les perspectives de la coopération économique entre les deux pays en général et entre Da Nang et Singapour en particulier.

Lors du séminaire, l’entreprise Surbana Jurong, qui est le consultant sur les ajustements du plan directeur de la ville de Da Nang jusqu’en 2030 et la vision jusqu’en 2045, a présenté des nouvelles du plan d’aménagement général de cette ville.

Afin de promouvoir les images de la ville et d’attirer les investissements directs étrangers, la directrice du Comité de promotion et d’assistance des investissements à Da Nang, Huynh Liên Phuong, a présenté le milieu d’investissement et d’affaires, les politiques prioritaires et les opportunités d’investissements à Da Nang dans la haute technologie, les technologies de l’information et les services de haute qualité tels que la santé, l’éducation et la logistique.

Holly Bostock, directrice chargée des relations extérieures de la brasserie Heineken Vietnam, un des plus grands investisseurs singapouriens à Dà Nang, a partagé ses expériences sur les investissements à Dà Nang, ainsi que le soutien des autorités municipales accordé aux investisseurs.

Douglas Foo, président de la SBF et vice-président de la Fédération de fabrication de Singapour (SMF), a hautement apprécié l’environnement commercial et d’investissement de Da Nang. Il a dit souhaiter que la ville crée un centre d’information (Dà Nang Desk) basé au Centre de connexion du Vietnam à la SMF, pour faciliter les liens entre la ville et les entreprises singapouriennes.

Actuellement, Dà Nang compte 28 projets d’investissement direct étranger (IDE) en provenance de Singapour avec un capital enregistré total de plus de 838,4 millions de dollars, représentant environ 22 % du total des investissements étrangers enregistrés. Singapour est donc devenue le 2e investisseur étranger de cette ville.

Singapour est l’un des plus importants partenaires commerciaux et investisseurs du Vietnam. En 2020, malgré les impacts causés par l’épidémie de Covid-19, Singapour a investi dans 248 projets au Vietnam, pour un capital de près de 13 milliards de dollars singapouriens.