Covid-19 : Hanoï interdit les rassemblements de plus de dix personnes

Nhân Dân en ligne - Les réunions massives et autres événements non essentiels seront également annulés, ont annoncé les autorités de Hanoï.

Hanoï commence à fermer un certain nombre de restaurants de bière et les petits marchés de plein air au milieu des craintes croissantes de résurgence du coronavirus. Photo : qdnd.com.vn.
Hanoï commence à fermer un certain nombre de restaurants de bière et les petits marchés de plein air au milieu des craintes croissantes de résurgence du coronavirus. Photo : qdnd.com.vn.

Selon une directive émise par le président du Comité populaire municipal Chu Ngoc Anh, le 11 mai, les autorités de Hanoï ont déclaré qu’elles avaient commencé à interdire les rassemblements de plus de 10 personnes et à fermer un certain nombre de restaurants de bière et les petits marchés de plein air au milieu des craintes croissantes de résurgence du coronavirus.

Les limitations de rassemblement ne seront pas appliquées dans les bureaux, les écoles, les hôpitaux et autres lieux à des fins électorales, selon la directive.

Les réunions massives et autres événements non essentiels seront également annulés, a ajouté la directive, notant que les réunions n’auraient lieu qu’après approbation des autorités et que le nombre de participants ne doit pas dépasser la moitié de la capacité maximale des salles.

Pour les commerces qui vendent de la nourriture et des boissons à proximité des hôpitaux, seuls les plats à emporter sont autorisés. Les gens sont tenus de rester à 2 mètres les uns des autres dans les espaces publics et doivent strictement obéir aux mesures de prévention du Covid-19.

Le Vietnam est actuellement confronté à sa vague Covid-19 la plus difficile à ce jour, qui a enregistré 486 cas communautaires dans 26 villes et provinces depuis fin avril. Le 10 mai, 125 cas dans la communauté ont été enregistrés en une seule journée, le plus grand nombre quotidien d’infections observé depuis l’apparition de la maladie au Vietnam, au début de l’année dernière.

Hanoï en particulier a enregistré 144 cas au total, dont 93 cas enregistrés à l’hôpital national des maladies tropicales 2 et à l’hôpital national du cancer de Hanoï K3 qui sont placés en confinement total.

La capitale a déjà fermé les services non essentiels comme des bars, les clubs de danse et les karaokés, ainsi que les stands de nourriture en plein air et les cafés, pour freiner la propagation de la maladie.