Hô Chi Minh-Ville - Japon: Stimuler la coopération dans la réforme administrative

Nhân Dân en ligne - Les responsables de Hô Chi Minh-Ville se sont engagés à accélérer la réforme administrative et à instituer un environnement d’investissement stable, transparent et plus favorable aux investisseurs étrangers.

Le président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thành Phong (à droite), et le vice-ministre japonais de l’Intérieur et de la Communication, Sasajima Takayuki. Photo: VNA.
Le président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thành Phong (à droite), et le vice-ministre japonais de l’Intérieur et de la Communication, Sasajima Takayuki. Photo: VNA.

Le président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thành Phong, a reçu, le 7 juin, le vice-ministre japonais de l’Intérieur et de la Communication, Sasajima Takayuki, en visite de travail dans cette ville.

Lors de la rencontre, Nguyên Thành Phong a déclaré que sa ville s’efforçait d’avancer des ​mesures pratiques pour accélérer les réformes administratives, ce qui contribuerait à son développement dans l’avenir.

Actuellement, la mégapole du Sud s’emploie à réaliser sept programmes de pointe dont la réforme administrative pour devenir un centre économique, commercial, scientifico-technologique, etc. en Asie du Sud-Est. Cela permet à cette ville de créer un bon environnement d’investissement, favorable aux investisseurs étrangers.

Nguyên Thành Phong a souligné que le renforcement de la réforme administrative et la construction d’une ville intelligente aideraient la mégapole du Sud à mieux améliorer le niveau de vie de la population​ et à favoriser les activités des investisseurs.

De son côté, le vice-ministre japonais de l’Intérieur et de la Communication, Sasajima Takayuki, a déclaré qu’écouter les avis des habitants pour résoudre les plaintes et renforcer la participation des habitants locaux à la supervision et à l​’édification d’une administration locale sont les similitudes entre les deux pays.

Il a fait savoir que son pays poursuivrait la mise en œuvre efficace des accords signés avec l’Inspection du Gouvernement vietnamien et les localités vietnamiennes concernant l’inspection, le traitement des réclamations administratives et la consultation administrative.