La R. de Corée prolonge les contrats de travail pour les Vietnamiens

Nhân Dân en ligne - La République de Corée a décidé de continuer à renoncer à la quarantaine obligatoire de sept jours et à prolonger les contrats de travail pour les travailleurs vietnamiens éligibles.

Des travailleurs vietnamiens effectuent des procédures d'immigration à l'aéroport d'Incheon, en République de Corée.
Des travailleurs vietnamiens effectuent des procédures d'immigration à l'aéroport d'Incheon, en République de Corée.

Le gouvernement sud-coréen a récemment retiré le Vietnam, ainsi que le Myanmar et l'Ukraine, de la liste des pays soumis à des mesures de contrôle renforcées du COVID-19.

Depuis le 1er avril, les travailleurs vietnamiens entrant en République de Corée continuent d'être exemptés de la quarantaine de sept jours s'ils ont été entièrement vaccinés contre le COVID-19.

Outre les certificats de vaccination, ils doivent également avoir un test PCR négatif pour le SARS-CoV-2 avant leur départ et faire vérifier leur code QR à leur arrivée en République de Corée.

De plus, les travailleurs dont les contrats de travail expirent à partir du 13 avril verront leurs contrats automatiquement prolongés.

Il s'agit de la troisième prolongation consécutive depuis le 13 avril 2021, considérée comme l'une des solutions à la pénurie de main-d'œuvre dans ce pays d'Asie du Nord-Est du fait des graves répercussions de la pandémie.

Pham Minh Duc, chef du bureau de gestion des travailleurs vietnamiens dans le cadre du Programme de délivrance du permis de travail aux étrangers (EPS - Employment Permit System), a déclaré que depuis début 2022, environ 100 travailleurs se sont rendu en République de Corée dans le cadre du programme EPS chaque semaine, mais ils ont été soumis à une quarantaine concentrée.

Après que le gouvernement sud-coréen ait décidé le 1er avril d'assouplir les règles anti-pandémie pour les étrangers, le nombre de travailleurs vietnamiens entrant dans ce pays dans le cadre du programme EPS devrait augmenter dans les temps à venir, a-t-il noté.