Produits aquatiques: s'orienter vers une exploitation et une production durables

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam s’efforce de développer durablement son secteur de la pêche et de promouvoir des pratiques responsables tout en protégeant et restaurant les ressources aquatiques et préservant la biodiversité.

Transformation des crevettes pour l'exportation. Photo: VNA
Transformation des crevettes pour l'exportation. Photo: VNA

Ces dernières années, les exportations de produits aquatiques vietnamiens ont atteint près de 9 milliards de dollars par an. Et le Vietnam s’efforce de développer durablement son secteur de la pêche et son aquaculture, tout en protégeant et restaurant les ressources aquatiques et préservant la biodiversité.

Selon le directeur du Département général de la pêche (ministère de l'Agriculture et du Développement rural), Trân Dinh Luân, le secteur des produits aquatiques a connu un large développement ces dernières années, en augmentant sa production comme ses exportations et affirmant sa position sur le marché mondial. Cependant, les activités de pêche et d'aquaculture ne sont pas durables.

Après la signature d’un protocole d'accord entre le Département général de la pêche et la Sangha bouddhiste vietnamienne, la protection et la régénération des ressources aquatiques se sont développées dans de nombreuses villes et provinces, a-t-il déclaré.

Chaque année, le lâcher d'alevins et la régénération des ressources aquatiques se développent, a-t-il indiqué. Ces activités attirent de plus en plus des contributions financières privées et contribuent à élever le sens de responsabilité des gens pour protéger et développer les ressources aquatiques.

Selon lui, les populations et les pêcheurs notamment comprennent que la protection des ressources aquatiques consiste à assurer une subsistance durable et de meilleurs revenus.

Il a indiqué que le gouvernement a publié la résolution n° 120/NQ - CP sur le développement durable du delta du Mékong pour s'adapter au changement climatique. En conséquence, il y a eu un changement dans la structure des produits agricoles et aquatiques qui sont prioritaires pour le développement.

Au cours de la dernière décennie, le secteur des produits aquatiques a connu une production totale de 8,4 millions de tonnes et l’industrie embauche environ 4,8 millions de personnes pour emplois directs et indirects.