Renforcement de la coopération en matière de déminage et de développement rural dans les provinces du Centre

Nhân Dân en ligne - L'Agence sud-coréenne de coopération internationale (KOICA) a signé le 19 mars une convention de coopération avec le comité populaire des provinces de Thua Thiên Huê, Quang Ngai et Binh Dinh sur le projet « Village de la paix Vietnam - République de Corée ». Ces trois provinces du Centre se trouvent dans les zones les plus durement touchées par les mines et les explosifs.

Signature de convention de coopération avec le comité populaire des provinces de Thua Thiên Huê, Quang Ngai et Binh Dinh. Photo : NDEL.
Signature de convention de coopération avec le comité populaire des provinces de Thua Thiên Huê, Quang Ngai et Binh Dinh. Photo : NDEL.

Le PNUD coopérera avec le Centre national d'action contre les bombes et les mines du Vietnam (VNMAC) et ces provinces pour réaliser efficacement les objectifs du projet, y compris l'enquête et le déminage de 15 000 hectares ; la fourniture de services médicaux plus spécialisés pour les victimes des bombes et des mines sur la base des données du système d'enregistrement des victimes développé dans la première phase ; et l'éducation aux risques liés aux bombes, mines et explosifs et l’amélioration de la prise en conscience sur les catastrophes et les problèmes climatiques pour les populations des zones ciblées.

Le projet devrait aider 10 500 agriculteurs dans les zones cibles à appliquer une agriculture intelligente adaptée au climat. Parallèlement, 400 refuges anti-inondations et 50 centres de santé communaux seront construits ou modernisés pour les populations locales.

Le projet « Village de la paix Vietnam - République de Corée » fait suite au succès du projet « Vietnam - République de Corée pour surmonter les conséquences des bombes et des mines après la guerre » - résultat de la coopération entre VNMAC, KOICA et le PNUD au cours des quatre dernières années.

Le projet « Coopération Vietnam - République de Corée pour surmonter les conséquences des mines et des mines après la guerre » a déminé près de 17 000 hectares de terres, créant les conditions nécessaires à la création de moyens de subsistance durables pour les habitants des provinces de Quang Binh et Binh Dinh et aidé à renforcer la résilience de 450 000 personnes grâce à l'éducation à la prévention des accidents liés aux mines et explosifs et au soutien de 1 000 victimes des bombes et mines.

Le directeur national de KOICA, Cho Han-Deog, a déclaré : « KOICA est très heureuse de mener à bien ce projet significatif au Vietnam, où de nombreuses régions sont encore fortement polluées par les mines et explosifs après la guerre.

Renforcement de la coopération en matière de déminage et de développement rural dans les provinces du Centre ảnh 1

Le projet « Coopération Vietnam - République de Corée dans l'action anti-mines d'après-guerre ». Photo : PNUD.

Le projet « Coopération Vietnam - République de Corée dans l'action anti-mines d'après-guerre » est la première phase de ce nouveau projet, dans lequel nous avons accompli des réalisations remarquables grâce à l'étroite coopération entre KOICA, le gouvernement vietnamien et le PNUD. Dans la deuxième phase, le projet « Village de la paix Vietnam - République de Corée » sera mis en œuvre dans les trois provinces de Thua Thiên Huê, Quang Ngai et Binh Dinh, a -t-il souligné.

Nous sommes convaincus que le projet pourra non seulement contribuer au développement socio-économique du Vietnam, mais aussi apporter une vie paisible et sûre à la population, a-t-il fait savoir.

S'exprimant lors de la cérémonie de signature, le représentant résident adjoint du PNUD au Vietnam, Patrick Haverman, a déclaré que la signature de cette convention entre KOICA et les trois provinces du centre est la première étape importante du projet « Village de la paix Vietnam - République de Corée » au Sud.

« Le PNUD assurera la gestion globale, le soutien technique et la qualité du projet. Nous sommes impatients de travailler avec les trois provinces pour mener à bien un projet qui continue de lutter contre les conséquences des mines et des explosifs tout en permettant un développement local plus sûr, plus vert et plus durable », a-t-il déclaré.