Un colloque sur l'intégration des sexes dans les politiques du travail et de l'emploi

Nhân Dân en ligne – Le 21 mars, le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, en coordination avec le Secrétariat de l’ASEAN et le Fonds de coopération ASEAN – République de Corée, a organisé un colloque virtuel, afin d’évaluer la directive de l’ASEAN sur l’intégration des sexes dans les politiques du travail et de l’emploi pour promouvoir un travail durable pour tous.

Le représentant de la partie vietnamienne. Photo : Molisa
Le représentant de la partie vietnamienne. Photo : Molisa

L’évènement visait à partager les réalisations et les défis rencontrés pendant l’application expérimentale des lignes directrices de l’ASEAN sur l’intégration des sexes dans les politiques du travail et de l’emploi, afin de promouvoir un travail durable pour tous les pays membres du bloc régional.

Grâce à cela, les participants ont tiré des leçons et donné des recommandations pour promouvoir la mise en œuvre de ces lignes directrices au niveau national dans les temps à venir.

Celles-ci ont résulté d’un projet coordonné par le Vietnam dans le cadre du Plan de travail pour la période 2016-2020 approuvé par les ministres du Travail de l’ASEAN avec le soutien du Fonds de coopération ASEAN — République de Corée.

Grâce à plusieurs réunions du Groupe de travail régional chargé de l’élaboration des Directives, avec le soutien du Secrétariat de l’ASEAN, de l’Organisation internationale du travail (OIT), de l’UN Women (Entité des Nations Unies pour l’Égalité des sexes et l’Autonomisation des femmes) et des consultations régionales depuis 2018, les directives ont été approuvées.

C’est également l’un des documents officiellement adoptés lors de la 26e réunion des ministres du Travail de l’ASEAN et reconnus lors du 37e sommet de l’ASEAN en novembre 2020.

Lors de son discours d’ouverture, Nguyen Manh Cuong, directeur du Département de la coopération internationale, relevant du ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, a hautement apprécié la coopération et le soutien technique et financier que le Fonds de coopération ASEAN — République de Corée, l’OIT, et l’UN Women avaient accordés au Vietnam et à l’ASEAN pour promouvoir l’égalité des sexes, notamment dans le domaine du travail aux niveaux national et régional.

Il a affirmé que ces directives contribueraient à l’amélioration de la capacité des fonctionnaires de l’État chargé du travail et de l’égalité des sexes.

Selon lui, ces directives aident à multiplier le nombre des fonctionnaires compétents et capables de guider l’intégration des sexes dans les politiques du travail et de l’emploi dans les pays membres de l’ASEAN, afin de s’assurer de ne laisser personne en arrière, dans les réponses humanitaires et les efforts de développement.

Ce document a démontré les efforts des agences spécialisées de l’ASEAN pour mettre en œuvre le cadre stratégique de l’ASEAN sur l’intégration des sexes pour la période 2021-2025, approuvé lors de la réunion des femmes ministres de l’ASEAN (AMMW) en 2021.

Le représentant du Secrétariat de l’ANASE a donné un aperçu du contenu et du processus de mise en œuvre des directives aux niveaux régional et international.

Au Vietnam, après 10 ans de mise en œuvre de la stratégie nationale sur l’égalité des sexes pour la période 2011-2020, de nombreux résultats encourageants ont été enregistrés, contribuant à réduire l’écart entre les sexes dans tous les domaines et apportant des contributions positives au développement socioéconomique du pays.

— Le système des documents juridiques et des politiques a été progressivement amélioré, permettant de garantir le principe de l’égalité des sexes, conformément aux normes internationales.

— Les autorités et localités ont accordé une grande attention à l’intégration des sexes dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques, des lois et des programmes, contribuant à réduire l’écart entre les sexes et à renforcer le rôle et la position des femmes dans la famille et dans la société. Cela a aidé les femmes et les hommes à bénéficier d’avantages égaux dans tous les domaines de la vie socioéconomique et politique.

— Au cours de cette période, pour la première fois, des femmes ont occupé un certain nombre de postes importants au sein du Parti, de l’État et des organes législatifs. Selon les résultats des élections des députés de la 15e Assemblée nationale et des membres des Conseils populaires de tous niveaux pour le mandat 2021-2026, le taux de femmes députées à l’Assemblée nationale est de 30,26 %, soit une augmentation de 3,54 points de pourcentage par rapport à la législature précédente.

— Les femmes vietnamiennes participent de plus en plus aux activités économiques et ont davantage de possibilités d’avoir de bons emplois avec des revenus plus élevés.

— Les taux de scolarisation des garçons et des filles dans les écoles primaires et secondaires sont à la fois élevés et équilibrés.