Vietnam : s'orienter vers l’un des premiers centres de startups en Asie du Sud-Est

Nhân Dân en ligne - En 2020, le Vietnam a connu une croissance impressionnante de 13 places pour se classer 59e dans le monde en termes d’écosystèmes de start-up tandis que l’Indonésie et la Thaïlande sont en baisse.

Photo : Nhipcaudautu.
Photo : Nhipcaudautu.

StartupBlink, un centre de recherche et de cartographie des écosystèmes mondiaux de startups, vient de publier le classement des écosystèmes de startups de 2020 des pays. En conséquence, le Vietnam et ses villes continuent d’augmenter leur classement, s’orientant progressivement vers la position de centre leader de l’Asie du Sud-Est. En 2020, le Vietnam a connu une croissance impressionnante de 13 places pour se classer 59e dans le monde pour l’écosystème de start-up.

En Asie-Pacifique, la Nouvelle-Zélande a perdu 21 places à la 47e position, tandis que l’Indonésie et la Thaïlande ont également perdu 13 et 17 places à 54e et 50e niveau respectivement. Le Vietnam, en revanche, devient une étoile brillante.

Pour chaque ville, la capitale vietnamienne de Hanoi se trouve dans la liste des 200 villes de premier rang du monde après avoir grimpé de 33 places à la 196e position. Hô Chi Minh-Ville était classée à la 225e position alors que cette localité vietnamienne n’était pas dans cette liste l’année dernière.

StartupBlink espère que plus de villes vietnamiennes pourront rejoindre la liste dans les années à venir. Avec une population de près de 100 millions d’habitants, les deux villes vietnamiennes dans la liste ne sont définitivement pas suffisantes.

L’écosystème est principalement florissant grâce à la taille importante du marché de l’économie vietnamienne, rendant la création de startups locales prospère même lorsqu’elles ne s’étendent pas au-delà du Vietnam.

Cependant, pour devenir un véritable centre régional et mondial, le Vietnam devra créer des innovations ayant un impact mondial. Le Vietnam prévoit d’avoir au moins 10 startups de force d’ici 2030, selon le Ministère vietnamien de la Planification et de l’Investissement. Si cet objectif sera atteint, le Vietnam pourra s’attendre à une augmentation rapide dans les classements des villes et des pays.

Le groupe Big 4, comprenant les quatre pays leaders de l’environnement de start-up, restent encore avec des noms habituels comme les États-Unis (avec un score de 123.167), le Royaume-Uni (24.406), Israël (19.408) et le Canada (17.720).