Industrie pharmaceutique vietnamienne : un marché prometteur en Asie

Nhân Dân en ligne - L'industrie pharmaceutique vietnamienne est un marché prometteur en Asie avec une demande élevée grâce à la croissance démographique, à l'amélioration des revenus, à l'augmentation du taux d'urbanisation et des conditions environnementales, a estimé le site Vietnam Briefing.

Photo d'illustration : NDEL.
Photo d'illustration : NDEL.

Le marché pharmaceutique vietnamien était évalué à environ 10 milliards de dollars en 2020, contre 5 milliards en 2015.

Selon le cabinet d'études de marché IBM, l'échelle de l'industrie pharmaceutique vietnamienne pourrait atteindre 16,1 milliards de dollars d'ici 2026. Ce secteur a atteint une croissance annuelle de 6% sur la période 2018-2020.

Le Vietnam a un marché relativement important avec une population de plus de 98 millions d'habitants et une espérance de vie d'environ 76 ans. Environ 30% de sa population peut se permettre des médicaments relativement chers et ce nombre ne cesse d'augmenter.

Vietnam Briefing a indiqué que l'industrie pharmaceutique vietnamienne est en Asie l'une de celles connaissant la croissance la plus rapide grâce à la croissance économique, l'augmentation du revenu par habitant et au vieillissement de la population.

L'urbanisation rapide est un autre moteur de l'industrie pharmaceutique. Le taux d'urbanisation du Vietnam était de 37% en 2020 et en 2021, la population urbaine a atteint environ 36,6 millions de personnes.

Le système de production et d'affaires pharmaceutique est en pleine expansion avec environ 250 usines, 200 installations d'import-export, 43.000 agents de vente en gros, plus de 62.000 agents de vente au détail.

Les principales sociétés pharmaceutiques du Vietnam sont concentrées dans et autour de la capitale, à Hai Duong, Hô Chi Minh-Ville et plusieurs provinces du Sud-Ouest, notamment Cân Tho et Dông Thap.

Afin de répondre à la demande croissante, de nombreuses grandes entreprises de fabrication pharmaceutique comme DHG Pharma, Bidiphar, Imexpharm, Pymepharco ont investi dans la modernisation des usines, afin de développer de nouveaux produits pharmaceutiques nationaux ainsi qu'à améliorer la compétitivité avec les produits importés.

Notamment, récemment, la province de Hai Duong a confirmé sa coopération avec un partenaire indien pour construire un parc pharmaceutique à grande échelle d'une valeur de 10 à 12 milliards de dollars investis par des entreprises indiennes. Ce projet de parc pharmaceutique Vietnam - Inde, d'une superficie de plus de 900 hectares dans les districts de Binh Giang et Thanh Miên, permettra d'accueillir des investisseurs internationaux, notamment ceux de l'industrie high-tech. Il marquera également le développement futur de l'industrie pharmaceutique.

Marché potentiel mais l'industrie pharmaceutique ne s'est pas fortement développée

Malgré une croissance rapide, la capacité de production du Vietnam ne peut répondre qu'à 53% de la demande pharmaceutique nationale.

En 2018, le Vietnam a importé pour près de 2,8 milliards de dollars de produits pharmaceutiques et, en 2021, ce chiffre est passé à 4 milliards de dollars, selon le Bureau général des statistiques.

En outre, bien que le gouvernement ait donné la priorité au développement de l'industrie pharmaceutique nationale, la capacité du pays est encore limitée pour les médicaments génériques, les formes posologiques simples et les aliments fonctionnels.

Le Vietnam est également fortement dépendant des matières médicinales importées.

Avec un écosystème tropical favorable, le Vietnam dispose d'un potentiel considérable pour le développement des plantes médicinales. Cependant, le gouvernement n'a pas encore de plan spécifique pour développer des zones de culture à grande échelle. Certains producteurs locaux réputés ont commencé à développer leurs propres fermes de plantes médicinales, mais seule une petite quantité de la demande est satisfaite.

Chances

Avec une bonne stratégie, les sociétés pharmaceutiques étrangères peuvent bénéficier d'une participation aux premières étapes de la chaîne d'approvisionnement de l'industrie pharmaceutique vietnamienne car il n'y a pas beaucoup de concurrents majeurs sur le marché.

Cependant, l'un des grands défis pour les entreprises pharmaceutiques étrangères opérant au Vietnam est que les sociétés de logistique et les entreprises pharmaceutiques étrangères ne sont pas autorisées à distribuer directement des produits pharmaceutiques et doivent vendre leurs produits à leurs distributeurs vietnamiens de médicaments.

Un autre défi est le retard dans les approbations réglementaires pour les nouveaux médicaments.

Bien que le Vietnam ait pris des mesures pour réduire sa dépendance aux importations et développer son industrie nationale, la plupart des médicaments doivent encore être importés, y compris les matières premières. Cela crée des opportunités pour les entreprises d'entrer dans la chaîne d'approvisionnement de l'industrie avec les bonnes stratégies de mise sur le marché.

Selon Vietnam Briefing, la meilleure façon d'entrer sur le marché et de s'établir au Vietnam est de trouver un partenaire local capable de nouer des relations avec des distributeurs pharmaceutiques.

Perspectives

L'industrie pharmaceutique au Vietnam est un marché prometteur en Asie avec une demande croissante grâce à la croissance démographique, l'amélioration des revenus, l'augmentation du taux d'urbanisation et des conditions environnementales. Cependant, le manque de développement et d'investissement appropriés plombent son développement.

Pour y remédier, les entreprises et les régulateurs vietnamiens devront s'appuyer sur le transfert de connaissances, de compétences et de ressources de partenaires étrangers.

Les sociétés pharmaceutiques doivent également se tourner vers d'autres fournisseurs en plus des grands marchés tels que la Chine et l'Inde pour assurer un approvisionnement suffisant en matières premières pour la production afin de répondre à la demande croissante - selon Vietnam Briefing.