Le Vietnam souhaite poursuivre le développement vert et devenir un centre de logistique mondial

Avec un littoral de 3 260 km, le Vietnam souhaite coopérer avec les Pays-Bas dans la construction de ports maritimes en vue de faire du Vietnam un centre logistique, transbordant des marchandises internationales par voie maritime, a souligné le Premier ministre vietnamien, Pham Minh Chinh.
Le Premier ministre Pham Minh Chinh reçoit le directeur général mondial de Heineken, Dolf van den Brink. Photo : VGP.
Le Premier ministre Pham Minh Chinh reçoit le directeur général mondial de Heineken, Dolf van den Brink. Photo : VGP.

Dans l'après-midi du 11 décembre (heure locale), lors de la visite officielle aux Pays-Bas, le Premier ministre Pham Minh Chinh a participé à un séminaire avec un certain nombre de chefs d'entreprise néerlandais.

Lors de son entretien avec des chefs de grandes entreprises néerlandaises, le Premier ministre a exprimé son plaisir d'assister à ce séminaire organisé à l’occasion très spéciale de sa visite officielle aux Pays-Bas, dans la perspective du 50e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

Lors du séminaire, les deux parties ont partagé de bonnes expériences, de bonnes leçons, des idées, des initiatives révolutionnaires, des solutions pour améliorer l'environnement d'investissement et d’affaires du Vietnam, promouvant la coopération en matière d'investissement économique entre les deux pays.

Le dirigeant du groupe Boskalis, le premier groupe maritime et logistique au monde, a déclaré que le Vietnam pouvait devenir un centre de transbordement maritime de premier plan dans le monde.

Dans le même temps, il est recommandé d'étudier la mise en place d'un cadre juridique pour l'extraction du sable en mer, Boskalis peut fournir des conseils politiques dans ce domaine.

Arnout Damen, directeur du groupe Damen Shipyards Gorinchem, a déclaré qu'il prévoyait d'investir 100 millions de dollars supplémentaires dans la construction navale au Vietnam, et en même temps d'aider le Vietnam à développer un système de transport qui réduit les émissions de carbone, des ferries fonctionnant à l'électricité…

Il a également mentionné la question des ressources humaines au Vietnam.

Maarten de Vries, dirigeant d'un groupe de peinture, a évoqué les questions de propriété intellectuelle et d'investissement dans le secteur de la logistique, et s'est dit prêt à accompagner le Vietnam dans la mise en œuvre des objectifs de réponse au changement climatique.

Le Premier ministre Pham Minh Chinh a déclaré que le Vietnam avait pris des engagements spécifiques lors de la COP26.

Concernant la transformation énergétique, le Premier ministre vietnamien a déclaré que le Vietnam est un pays de mousson tropicale ayant un grand potentiel pour l'énergie éolienne et solaire.

Le Vietnam est en train d’édifier une économie indépendante et autonome associée à une intégration internationale proactive et active qui est vaste, substantielle et efficace. En tant que pays en développement, l'économie est en transition, mais doit assumer les mêmes charges que les pays développés pour répondre au changement climatique, c'est pourquoi le Vietnam appelle à une approche équitable, juste et solidaire des pays développés, a-t-il souligné.

Le Vietnam souhaite poursuivre le développement vert et devenir un centre de logistique mondial ảnh 1

Le Premier ministre Pham Minh Chinh reçoit la présidente de la Fédération patronale néerlandais, Ingrid Thijssen. Photo : VGP.

Pour développer les énergies renouvelables, le Vietnam a besoin du soutien de la communauté internationale en termes de capital, de technologie, de formation des ressources humaines, de gouvernance pour le renforcement et l'amélioration des institutions.

Le Premier ministre Pham Minh Chinh a suggéré que les partenaires internationaux accordent des prêts au Vietnam pour développer les énergies renouvelables avec des taux d'intérêt préférentiels, soutenant le Vietnam dans la construction d'une industrie de l'énergie propre.

Il a également souligné l'orientation du développement agricole durable, vers une agriculture écologique, des zones rurales modernes, y compris la gestion durable des ressources en eau.

L'agriculture est l'épine dorsale de l'économie vietnamienne, permettant au Vietnam d’assurer un bon équilibre alimentaire, contribuant à contrôler l'inflation au cours des dernières années et exportant des millions de tonnes de riz et environ 50 milliards de dollars de produits agricoles.

Avec un littoral de 3 260 km, le Vietnam souhaite coopérer avec les Pays-Bas dans la construction de ports maritimes, en vue de faire du Vietnam un centre logistique, transbordant des marchandises internationales par voie maritime.

Dans le même temps, avec un grand volume de marchandises transportées par voie maritime internationale en Mer Orientale, le Vietnam est cohérent dans sa politique d'assurer la sécurité, la sûreté et la liberté de l'aviation et de la navigation en Mer Orientale, et de résoudre les différends par des mesures pacifiques sur la base du droit international, a souligné le Premier ministre vietnamien.

En ce qui concerne les ressources humaines, le Vietnam fait des efforts pour améliorer les connaissances de la population et former les ressources humaines.

Le Premier ministre a suggéré que les entreprises néerlandaises investissant au Vietnam puissent commander aux universités vietnamiennes la formation des ressources humaines.

Le Premier ministre vietnamien a également informé les investisseurs des politiques anti-prix de transfert, évitant la double imposition, protégeant la propriété intellectuelle... et a demandé aux investisseurs d'accompagner et de soutenir le Vietnam dans ces domaines.

Il a également souligné l'orientation visant à faire passer les relations de coopération entre le Vietnam et les Pays-Bas d'un partenariat de développement dans le passé à une coopération mutuellement bénéfique dans les temps à venir.