Le Vietnam et le Royaume-Uni stimulent l’UKVFTA

Nhân Dân en ligne – Le 29 mars, le vice-ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce, Trân Quôc Khanh, et la ministre d’État au Commerce britannique, Penny Mordaunt, ont conjointement présidé la première réunion du Comité commercial chargé de l’Accord de libre-échange entre le Royaume-Uni et le Vietnam (UKVFTA).

La séance de travail entre les deux parties. Photo : congthuong.vn
La séance de travail entre les deux parties. Photo : congthuong.vn

L’événement a vu la participation des représentants des ministères vietnamiens et britanniques concernés. Les deux parties se sont félicitées des résultats obtenus un an après l’entrée en vigueur de l’UKVFTA et ont souligné l’importance de cet accord vis-à-vis la croissance positive des échanges commerciaux bilatéraux dans le contexte de la pandémie de Covid-19.

Elles ont également discuté des questions liées à la réalisation de l’UKVFTA, telles que le règlement de fonctionnement du Comité commercial, la collecte des arbitres et les mesures visant à renforcer son efficacité.

À la fin de la réunion, Trân Quôc Khanh et Penny Mordaunt ont ratifié la décision sur le règlement de fonctionnement du Comité commercial sur l’UKVFTA afin de créer un cadre officiel permettant à ce comité de fonctionner efficacement.

Précédemment, le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce a organisé une conférence intitulée « La première année de l’entrée en vigueur de l’UKVFTA : les réalisations remarquables et la vision en perspective ».

L’UKVFTA a été signé le 29 décembre 2020 et entré en vigueur le 1er mai 2021, au milieu de la pandémie de Covid-19. Cependant, sous son impact, les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint 6,6 milliards de dollars, soit une hausse de 17,2 % par rapport à 2020. Les exportations vietnamiennes vers le marché britannique ont connu une augmentation de 16,4 %, tandis que les exportations britanniques vers le marché vietnamien ont augmenté de 24 %.

Dans le cadre de cet accord de nouvelle génération, 65 % des lignes tarifaires ont été supprimées. Au cours des six prochaines années, le Royaume-Uni éliminera 99,2 % des lignes tarifaires sur les importations vietnamiennes. Pour sa part, le Vietnam s’est engagé à éliminer 48,5 % des lignes tarifaires pour les importations britanniques sur son marché.

Aux côtés de l’Accord de partenariat transpacifique (CPTPP) et de l’Accord de libre-échange entre l’Union européenne (UE) et le Vietnam (EVFTA), l’UKVFTA permettra au Vietnam de renforcer ses réformes institutionnelles et d’améliorer son environnement d’investissement et d’affaires. Cet accord servira notamment de levier pour les échanges commerciaux et d’investissement entre les deux pays.

En 2021, le Royaume-Uni comptait 48 nouveaux projets d’investissement au Vietnam, pour une valeur de 53 millions de dollars (+157 %). À l’heure actuelle, il se trouve parmi les 12 plus grands pays et territoires investissant au Vietnam.