Efforts pour développer la flotte de transport maritime international

Plus de 90% des marchandises d'import-export du Vietnam sont transportées par des flottes étrangères. La flotte nationale opère principalement à l’intérieur du pays.
Photo d'illustration: VNA
Photo d'illustration: VNA

Selon Hoang Hong Giang, vice-directeur de l’Administration maritime du Vietnam, plus de 90% des marchandises d'import-export du Vietnam sont transportées par des flottes étrangères. La flotte nationale opère principalement à l’intérieur du pays et exploite de courtes liaisons internationales en Asie.

Selon Bui Van Trung, secrétaire général de l’Association des armateurs du Vietnam, il n'y a dans tout le pays que 10 compagnies de transport maritime de conteneurs, qui possèdent 48 porte-conteneurs d'une capacité totale de 39.519 TEUs dont 31 ne peuvent opérer que dans le pays.

Bien des experts constatent que cette structure n'est pas raisonnable qu’il s’agit de l'un des facteurs qui rendent la compétitivité de la flotte nationale plus faible que celle des compagnies maritimes étrangères.

Efforts pour développer la flotte de transport maritime international  ảnh 1

Port de Cat Lai. Photo: VNA

L'Administration maritime du Vietnam a conseillé au ministère des Transports de développer un "Projet de développement de la flotte de transport maritime international du Vietnam". Ce projet est divisé en deux phases, la première mise en œuvre de 2022 à 2026 et la seconde, de 2026 à 2030. Selon les calculs, il est prévu que la première phase nécessiterait environ 1,5 milliard de dollars, dont 1 milliard pour investir dans la construction de nouveaux navires ou l'achat de navires de moins de 10 ans, et le solde pour la location ou l’achat de conteneurs.

Parallèlement, il faut des politiques pour encourager la formation et l'exonération de l'impôt sur le revenu pour inciter les gens de mer à travailler à bord des navires battant pavillon vietnamien.

VNA/NDEL